Jump to the website

[BRAND CONTENT] – 5 erreurs à ne pas commettre durant les vacances scolaires





Alors que les enfants sont censés déconnecter durant les vacances, nombreux sont les parents d’élèves qui les bombardent de devoirs et de cours durant cette période qui doit rimer avec repos et loisirs. Cependant, il ne s’agit pas de totalement oublier l’école, mais de trouver le bon dosage. Ismail Boukili, fondateur de Bookmania, centre de soutien scolaire basé à Casablanca, vous livre ses précieux conseils à appliquer avec vos enfants durant les vacances.

 

 

Abuser des stages intensifs dans les centres de soutien scolaire
Je suis bien placé pour vous le dire, essayer de bourrer le crâne de vos enfants est une mauvaise idée. Vous le savez, tout ce qui est excessif est mauvais. Il en va de même pour les stages intensifs, que beaucoup de centres de soutien scolaire vous présenteront comme la panacée. A Bookmania, nous nous refusons de bombarder nos élèves, vos enfants, de cours. C’est pour cela que nous alternons jours de cours et jours off. Les vacances, c’est aussi fait pour se reposer, profiter, on a tendance à l’oublier. Les cours de soutien permettent aux enfants qui ont des difficultés d’aborder la rentrée plus sereinement, de gagner en confiance. Parfois, vos enfants bouderont, car ils auront l’impression de ne pas pouvoir s’amuser avec leurs copains, mais au final, ils ne vont pas le regretter, surtout s’ils vont en cours avec leurs amis.

via GIPHY

 
Mélanger loisir et travail
Vos enfants ne sont pas dupes. En rajoutant du sucre à un sirop amère, vous ne leur ferez pas croire que c’est bon. Donc ne leur demandez pas d’emmener leur Bled sur la plage. Instaurez plutôt un rendez-vous. Un jour sur deux, réservez un créneau aux devoirs, de préférence le matin, histoire de leur permettre de libérer leur journée. Proposez à votre enfant d’inviter ses amis pour travailler avec eux, cela lui fera plaisir et le motivera davantage.

via GIPHY

Tenter d’anticiper le programme
C’est une erreur classique. S’il est légitime de vouloir renforcer les acquis ou combler des lacunes, c’est une fausse bonne idée que de vouloir gagner du temps et anticiper le programme. Votre enfant risque ensuite de s’ennuyer en cours et de décrocher. Profitez plutôt des vacances pour faire des fiches des cours déjà vus, cela sera beaucoup plus profitable et pérenne.

via GIPHY

Abuser de la grasse matinée
C’est une règle immuable: plus votre enfant aura décalé son rythme de sommeil (lever et coucher), plus longtemps il mettra à se régler. Je vous conseille vivement de recadrer son rythme 4 à 5 jours avant la rentrée. On a tendance à l’oublier mais jusqu’à l’âge de 6 ans, vos bouts de chou ont besoin de 12 heures de sommeil, soit 50% de leur temps et d’une petite sieste pour recharger les batteries. Plus tard au collège, ils ont besoin de 9h, et ce n’est qu’au lycée qu’il peuvent se contenter de 7 à 8 heures. Tâchez donc de faire en sorte qu’ils reprennent un bon rythme et n’hésitez pas à caler les repas aux bonnes heures, comme quand ils ont cours…

via GIPHY

Tout miser sur les cahiers de vacances
Qu’on se le dise, il ne s’agit pas d’être pour ou contre les devoirs durant les vacances. Il faut juste réfléchir à la bonne manière de s’y prendre. Les vacances sont censées rimer avec liberté, ce qui est un peu antinomique avec le mot “devoir”. Pourtant, les parents ont tendance à l’oublier, en voulant faire travailler tous les jours leur enfant sur leurs cahiers de vacances. Les parents ont peur que leur enfant “rouille”, à la manière des sportifs qui, à cause des vacances et du manque d’entraînement, sont en méforme quand ils reviennent sur le “terrain” de l’école. Et comme tout le monde utilise ces fameux cahiers de vacances, les parents ont l’impression de bien faire. C’est humain de penser comme cela, mais rassurez-vous, vos enfants ne vont pas faire table rase de tout ce qu’ils ont mis des années à apprendre en quelques jours. Quand votre enfant a des acquis, il ne les perdra pas. A l’inverse, quand il a des difficultés, ce n’est pas en le bombardant de devoirs qu’il va progresser. Au contraire, cela est contre-productif car cela ne fera que les dégoûter de l’école. Vous voulez réviser l’histoire avec vos enfants? Emmenez-les au musée, faites leur visiter des monuments. Votre enfant a des petits soucis en maths? Faites une recette et additionnez 100 g de beurre à 50 g de sucre et 200 g de farine. Recopiez la recette, histoire de travailler avec lui son écriture… C’est ça l’école de la vie!

via GIPHY

Commentaires



Universités et écoles supérieures au Maroc, classes prépas, BTS, etc