Jump to the website

La police interpelle plusieurs dizaines de fraudeurs en marge des examens du baccalauréat




La police interpelle plusieurs dizaines de fraudeurs en marge des examens du baccalauréat

Selon un communiqué officiel de la DGSN, la PJ a interpellé 53 personnes dans plusieurs villes marocaines, pour leur implication présumée dans des actes de fraude aux examens.

La Police Judiciaire (PJ) se lance dans la chasse aux fraudeurs, en cette période d’examen.
Selon un communiqué officiel de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), la PJ a interpellé mercredi 8 juin 53 personnes dans plusieurs villes marocaines, pour leur implication présumée dans des actes de fraude aux examens.

Les fraudeurs actifs sur les réseaux sociaux monnayaient leurs informations…

Dans le lot des arrestation, 22 administrateurs de pages sur les réseaux sociaux (essentiellement Facebook), ayant publié les sujets ainsi que les réponses des examens, “en contrepartie de somme d’argent, explique la DGSN, précisant que 31 autres personnes ont été interpellées pour leur implication dans des actes de fraude aux examens”.

Les investigations menées ont permis de saisir des équipements informatiques et de supports électroniques destinés à faciliter les opérations de triche. Au total, la police a mis la main sur 19 téléphones portables, 17 lentilles audio, 4 ordinateurs, 3 unités centrales, une tablette électronique et 3 puces mémoire informatique. Ce matériel a été remis aux laboratoires d‘analyse des traces numériques pour les soumettre à l’expertise technique nécessaire.

Ces arrestations s’inscrivent dans le cadre des opérations menée par la PJ en coordination avec le service central de lutte contre le crime lié aux nouvelles technologies et avec les laboratoires d’analyse des traces numériques technologiques. Objectif: réprimer toute tentative de fuite des examens et de fraude par l’utilisation des nouveaux moyens de communication.

Commentaires



Universités et écoles supérieures au Maroc, classes prépas, BTS, etc