C’est le moment de booster sa mémoire !




C’est le moment de booster sa mémoire !

Même s’il ne s’agit pas d’apprendre par coeur, une bonne mémorisation est essentielle pour apprendre, et mettre toutes les chances de son côté pour les examens. Quelques techniques pour booster sa mémoire et réviser efficacement.

 

La mémoire, un muscle à entretenir

Quand vous apprenez quelque chose, vos neurones établissent des interconnexions. Et pour favoriser ces connexions et les multiplier, une seule recette : la répétition. Pour apprendre, il faut répéter la leçon, l’exercice, jusqu’à bien l’intégrer.

 

Il faut aussi savoir que la mémoire est binaire : elle se divise en mémoire à court terme et à long terme. Les deux communiquent entre elles, la première organise les informations reçues pour les stocker plus durablement dans la seconde.

 

À table !

“Le poisson, c’est bon pour la mémoire”. Mamy n’avait pas tort, car les protéines et les oméga-3 sont essentiels au bon fonctionnement des neurones. Mais elles aiment aussi les nutriments, les vitamines et minéraux, les lipides, les sucres lents et rapides (surtout le chocolat)… En bref, mangez le plus équilibré possible pour être au top le jour J !

 

Chasser le stress grâce au sport

Le sport permet d’oxygéner son corps et son cerveau, ce qui va faciliter l’apprentissage. Et ça tombe bien car pour bien apprendre, il faut évacuer le stress, et le sport est idéal pour se détendre. Du 2 en 1 ! Annuler une séance de sport sous prétexte de révisions est donc un faux calcul.

 

Être attentif

On ne le répètera jamais assez : écouter en cours permet de gagner beaucoup de temps… Cela stimule la mémoire auditive, un bon complément à la mémoire visuelle que vous solliciterez avec vos fiches. Ça vaut le coup de ne pas se laisser distraire, non ? De la même manière, lorsque vous révisez chez vous, évitez les distractions pour rester focus sur ce que vous faites. Coupez la télévision, le téléphone, etc. Et si cela vous paraît difficile, sachez qu’il existe des solutions radicales. Les applications mobiles Space ou ClearLock, par exemple, pour bloquer l’accès à certaines applications pendant un temps prédéfini.

 

Le rôle primordial des fiches

Les fiches permettent d’ordonner l’information dans votre esprit qui pourra alors plus facilement avoir accès aux dossiers de la mémoire à long terme. Mais attention, cela fonctionne uniquement si vous faites vos propres fiches ! Les fiches de votre camarade ne vous apporteront rien car vous n’aurez pas fait ce travail de va-et-vient entre mémoire à court terme et à long terme. Or c’est en classant les informations et en les hiérarchisant qu’on apprend vraiment.

 

La feuille blanche pour réviser

Une fois votre fiche élaborée, avant de passer à un autre sujet, prenez une feuille blanche et essayez de refaire la fiche de mémoire. Cela vous permettra de voir ce que la mémoire à court terme a retenu, et ce qu’il faut encore réviser. Répétez l’exercice autant de fois que nécessaire. Lorsque vous relirez vos fiches la veille de l’examen, tout vous semblera plus facile !

 

Essayer le mind mapping

Lorsque les matières nécessitent une grande masse de connaissances, il peut être utile de faire des schémas. Le mind mapping consiste à ranger les idées dans des cases, pour les relier ensuite. Cela permet de se représenter visuellement les éléments à retenir. L’utilisation de couleurs, de dessins, de collages ou tout autre élément visuel est un bon moyen de mémoriser plus facilement.

 

L’indispensable découpage des révisions

Organiser vos révisions est une des clés d’un apprentissage rapide et efficace. Car lorsque vous croulez sous les leçons à réviser, la lassitude n’est jamais bien loin… Alors on arrête de procrastiner et on se fixe des moments de révision dès maintenant ! Votre mémoire à long terme vous en sera reconnaissante, et réciproquement.

 

Respecter un rythme

Réviser des heures durant, d’accord, mais à condition de s’accorder des pauses bien méritées pour ne pas s’épuiser physiquement et moralement. Les pro de l’apprentissage et de la mémorisation recommandent la technique pomodoro, dont le nom italien s’inspire de ce petit minuteur en forme de tomate utilisé en cuisine. L’idée est de diviser son temps de révision par tranches de 25 minutes, avec des pauses de 5 minutes à chaque fois, ceci 4 fois de suite avant une pause plus longue. À la clé, une motivation infaillible !

Commentaires