Jump to the website

Ecoles Gülen au Maroc: Le ministère de l’intérieur ordonne la fermeture des établissements du prédicateur et fondateur du mouvement turc Hizmet




Ecoles Gülen au Maroc: Le ministère de l’intérieur ordonne la fermeture des établissements du prédicateur et fondateur du mouvement turc Hizmet

Que vont devenir les 2500 enfants scolarisés dans l’ensemble des établissements scolaires relevant du Groupe ”Mohamed Al-Fatih”? C’est la question qui se pose après la fermeture des écoles lié au Turc Fethullah Gülen, leader du mouvement ”Hizmet”, et présents dans plusieurs villes marocaines. Cette décision intervient au lendemain de l’attentat d’Istanbul qui a causé la mort de 39 personnes, parmi lesquelles 2 ressortissantes marocaines.

LIRE AUSSI – Plagiste l’été, étudiant en fac de médecine pendant l’année

Le ministère de l’Intérieur marocain a justifié la mise en arrêt de ces établissement pour propagation de l’idéologie de ce mouvement et de son fondateur et la diffusion d’idées contraires aux principes du système éducatif et religieux marocain, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

Ainsi, face au non-respect des avertissements adressés par le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, en sa qualité de département de tutelle du secteur de l’enseignement, aux responsables de ces établissements pour remédier aux dysfonctionnements enregistrés et s’adapter aux dispositions juridiques et les cursus en vigueur, il a été décidé de fermer l’ensemble des établissements scolaires du groupe «Mohamed Al-Fatih», dans un délai n’excédant pas un mois à partir du jeudi 5 janvier 2017, souligne le département de Hassad.

”Dans ce contexte et prenant en considération l’intérêt des élèves et de leurs parents, le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle œuvrera pour le redéploiement de l’ensemble des élèves qui poursuivent leurs cours (dans les écoles du groupe ”Mohamed Al-Fatih), dans d’autres établissements scolaires”, conclut le ministère.

Les parents d’élèves scolarisés dans ces établissement ont manifesté leur mécontentement suite à cette mesure, comme le montre cette vidéo réalisée par nos confrère du 360.

Commentaires



Universités et écoles supérieures au Maroc, classes prépas, BTS, etc