Jump to the website

ETUDES – Les enfants marocains totalement accros à Internet




ETUDES – Les enfants marocains totalement accros à Internet

Les enfants marocains se shootent à l’internet. C’est la morale de l’étude commandée par Kasperky Lab, entreprise spécialisée dans la sécurité des systèmes d’information, et réalisée par Averty, cabinet de sondages et d’études de marchés. Synthèse.
 

Méthodo’
“L’enquête a mobilisé 1144 répondants âgés de 26 ans et plus et pouvant s’exprimer en arabe ou en français. Ils sont répartis sur 42 villes. Ils sont principalement cadres (18%), employés (14%), professions intermédiaires (10%) et autres (58%).

 

Premier constat, une écrasante majorité des sondés déclare que leurs enfants ont un usage quotidien d’internet. 9 enfants sur 10 surfent sur le Web chaque jour.

“Moins de 30 minutes chez 13%, 30 minutes à 1h chez 17.7%, 1h à 2h chez 23% et 2h à 4h chez 17% et plus de 4h chez 16.6%. Par ailleurs, 7.1% des parents ont déclaré ne pas connaître la durée de connexion à internet chez leurs enfants.”

En matière d’usages et de terminaux de connexion utilisés par les enfants, le smartphone reste le principal outil chez 52.4% des répondants suivi par l’ordinateur portable chez 43.4%, l’ordinateur de bureau (35.2%), la tablette (29.1%) et les consoles de jeux vidéo chez 10.1%.

Si la plupart des parents connaissent les risques encourus par leurs enfants, 12 % d’entre eux ignorent ces menaces. Quels sont ces risques susceptibles de toucher les internautes? “Les logiciels malveillants chez 44.7%, la violation de vie privée chez 35.5%, les virus chez 31.7%, les logiciels espion chez 22.3% et les pertes de données chez 20.5%.”

Quelques chiffres clés
“Deux tiers des enfants des parents sondés ont déjà été affectés par des menaces de sécurité informatique lors des 12 derniers mois dont les plus cités sont les virus chez 18.5%, les logiciels malveillants chez 18.5%, la violation de vie privée chez 8.6%, la perte de données chez 5.8% et les logiciels espion chez 4.8%. Par ailleurs 33.7% des répondants n’ont jamais été affectés par ces menaces”.

Commentaires



Universités et écoles supérieures au Maroc, classes prépas, BTS, etc