Jump to the website

Exclu de son lycée, il s’asperge de produit inflammable et s’immole par le feu




Exclu de son lycée, il s’asperge de produit inflammable et s’immole par le feu

Un jeune homme de 22 ans, expulsé des études à la deuxième année du baccalauréat en juillet 2016, s’est aspergé de produit inflammable avant de s’immoler par le feu dans le bureau du directeur du lycée Abdellah Guennoun, a indiqué la wilaya de Rabat.

Le jeune homme, accompagné de sa mère, n’a pas été convaincu des explications fournies par le directeur et le proviseur de l’établissement scolaire, explique la wilaya, qui cite l’arrêté du ministère de l’Education nationale n°2-071-01 du 23 novembre 2001, relatif au système scolaire de l’enseignement préscolaire, primaire et secondaire.

Selon la Wilaya, “malgré les promesses d’une intervention auprès du conseil de classe, comme le prévoit l’article 26 de cet arrêté afin de régler son problème, le jeune homme est entré dans un état d’hystérie et a commencé à proférer des menaces contre l’administration”.

Toujours selon la version des autorités, “il a ensuite sorti une bouteille remplie de liquide inflammable dissimulée sous ses vêtements et l’a versé sur lui-même avant de s’immoler par le feu, malgré l’intervention immédiate du gardien de l’établissement”. Ce dernier a été lui aussi victime de brûlures de premier degré dans différentes parties de son corps, précise le communiqué.

Le jeune homme et le gardien ont été évacués d’urgence à l’hôpital Ibn Sina pour y recevoir les soins nécessaires, explique la wilaya, ajoutant que l’élève, vu la gravité de ses brûlures de troisième degré, a été transféré au Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd de Casablanca.

Commentaires



Universités et écoles supérieures au Maroc, classes prépas, BTS, etc