Jump to the website

Forum horizons Maroc – Pourquoi les étudiants marocains en France ont tout à gagner à rentrer au pays une fois leurs études terminées




Forum horizons Maroc – Pourquoi les étudiants marocains en France ont tout à gagner à rentrer au pays une fois leurs études terminées

Chaque année, le Forum horizons Maroc (FHM) organisé par l’AMGE accueille des milliers d’étudiants et jeunes actifs installés en France, pour les mettre en relation avec des recruteurs marocains. Karim Benkhaled, étudiant marocain à l’ESSEC et responsable du FHM, vous explique l’intérêt de vous rendre à cet événement qui aura lieu le 22 janvier à Paris, à l’Espace Grande Arche de la Défense.

L’une des vocations du Forum horizons marocains consiste à accompagner les étudiants Marocains dans leur retour au pays et à les aider à trouver leur premier emploi. Avez-vous une estimations du nombre d’étudiants qui parviennent à intégrer le monde professionnel grâce au FHM?

Il est difficile d’estimer le l’impact exact du Forum Horizons Maroc quant à l’insertion des jeunes cadres marocains dans le monde professionnel au Maroc. Ce qui est sûr c’est que chaque année, il favorise la rencontre entre plus de deux mille étudiants et cadres marocains résidant en France et les entreprises qui manquent de ressources humaines qualifiées. De plus, nous avons un excellent retour des quelques 150 professionnels du recrutement qui sont fidèles au rendez-vous annuel qu’est devenu le Forum Horizons Maroc depuis plus de vingt ans pour satisfaire leurs besoins de recrutement et communiquer sur les opportunités de carrières qu’offre le marché marocain. Les entreprises marocaines les plus prestigieuses réitèrent chaque année leur confiance au Forum Horizons Maroc à l’instar de l’OCP, Attijariwafa bank, BMCE Bank of Africa, RMA, Eumatech.

LIRE AUSSIPortrait: Karim El Alami, start-uper marocain

LIRE AUSSISalaires des cadres: Les métiers qui payent le mieux au Maroc

Les DRH sont unanimes, et plusieurs études le corroborent, le Maroc manque cruellement de ressources humaines qualifiées. Pensez-vous que les étudiants marocains ont vocation à revenir dans leur pays d’origine pour alimenter le marché du travail et qu’ont-ils à y gagner?

Il est vrai que la croissance économique et l’engagement dans un processus d’industrialisation rapide du Maroc dans de nombreux domaines stratégiques comme les énergies, l’aéronautique, l’automobile ou encore les nouvelles technologies de l’information et de la communication nécessitent des ressources humaines hautement qualifiées. Les Marocains ayant été formés dans les plus prestigieuses écoles et universités à l’étranger sont quasi unanimes sur le fait de rentrer dans leur pays d’origine afin d’alimenter le marché du travail et/ou entreprendre. Ces hauts profils cherchent un marché en pleine croissance comme c’est le cas au Maroc mais aussi une ouverture sur l’Afrique qui représente un marché où tout reste à faire. Ils souhaitent aussi jouir d’un cadre de vie plus sain auprès de leurs proches mais aussi en adéquation avec leurs principes et leur culture.

Parmi vos missions, celle d’informer les étudiants sur les opportunités de carrière qu’offre le marché du travail marocain. Pourriez-vous donc nous dire quels sont les métiers qui recrutent en 2017?

Le marché de l’emploi au Maroc est très large et diversifié. Les métiers qui recrutent en 2017 sont aussi bien les métiers de la banque et assurance pour pérenniser le développement économique du pays que les métiers qui se basent sur les nouvelles technologies continuer dans la voie de la modernisation et l’automatisation des processus de travail dans les domaines à forte valeur ajoutée. Nous remarquons une croissance d’autant plus soutenue du marché de l’emploi au Maroc, de par l’ouverture grandissante du Maroc sur ses partenaires Africains.

Commentaires



Universités et écoles supérieures au Maroc, classes prépas, BTS, etc