Jump to the website

Golden boys marocains: quelles études ont-ils suivies?





Parcours inspirants et carrières fulgurantes, aucun doute, ces dix là sont nos golden boys. Zoom sur le cursus brillant et les belles réussites de chacun.

Mehdi Tazi – Maths attacks

Mehdi Tazi

Passionné par les maths depuis toujours, Mehdi Tazi devient Ingénieur,diplômé de Telecom Sud Paris en 1999. Après 5 ans d’expérience dans le conseil chez KPMG, il complète son cursus par un MBA à l’Insead (Institut européen d’administration des affaires). Entrepreneur dans l’âme, il rentre au Maroc et cofonde Outsourcia en 2003 avec Youssef Chraibi. À 41 ans, ila récemment quitté son poste de PDG de Saham Assurance Maroc qu’il occupait depuis 2014 pour se consacrer à de nouveaux projets. À suivre.

Hicham Naciri – Droit au but !

Taieb Naciri

L’avocat star est réputé discret et travailleur. Deux qualités qui n’allaient pas longtemps laisser le Palais, dont l’héritier du célèbre bâtonnier Taieb Naciri, est aujourd’hui l’avocat attitré. Son parcours ? Un diplôme de juriste conseil d’entreprise décroché à l’université de Montpellier, avant de prêter serment aux aux barreaux de Paris (1996) et Casablanca (2000), ce spécialiste en fusion acquisition a été longtemps le partenaire local du cabinet Gide Loyrette Nouel, avant de se rapprocher d’Allen &Overy en 2011, l’un des plus grands cabinets d’avocats d’affaires au monde, dont il est aujourd’hui associé. Et dire que son père, ancien ministre de la Justice, tentait de le dissuader de faire du droit…

Younes Zrikem – Homme de lettres

Younes Zrikem

Foisonnant, le parcours de Younes Zrikem ! Après son bac obtenu au Lycée Descartes, ce sera une prépa littéraire au Lycée Henri IV, puis Normale Sup’, Science Po pour un master en relations internationales en parallèle avec une Maîtrise d’Histoire, le tout complété par une Licence d’Arabe. Vous suivez ? Il cumule alors les expériences : la CGEM, Directeur associé chez Roland Berger,manager au sein du groupe agricole Azura, et le Boston Consulting Group, où il est actuellement Senior Executive. Ah, et il a aussi été Conseiller du Premier ministre Aderrahmane Youssoufi.

Youssef Chraibi – I just called… center

Youssef Chraibi

Il est de ceux qui n’ont pas la patience d’attendre d’être diplômés pour monter des business. Lorsque Youssef Chraibi cofonde Marketo, il est encore étudiant à HEC Paris et n’a que 24 ans. Cette place de marché pour les PME sera rachetée par Vivendi Universal en 2001, soit deux ans plus tard. Après un bref passage par le conseil en stratégie, il cofonde Outsourcia, qu’il dirige depuis près de 15 ans. L’entreprise fait partie des leaders dans les métiers de la relation client et emploie plus de 700 personnes, notamment en France et au Maroc. Il a également créé Alias Community, entreprise dédiée au community management.

Rachid Kettani – Le centralien hyper bankable

Rachid Kettani

À seulement 34 ans, Rachid Kettani a assumé des postes de responsabilité particulièrement sensibles au sein d’Attijariwafa bank et occupe la 69e place du classement Choiseul 100 Africa 2016 identifiant les 100 jeunes leaders économiques africains de demain. Diplômé en 2004 de la prestigieuse Ecole Centrale Paris, ce jeune ingénieur prend, dès 2008, la responsabilité du département Stratégie et Développement du mastodonte bancaire, participant ainsi activement à la mise en œuvre de la stratégie de croissance d’Attijariwafa bank en Afrique subsaharienne. Son passage remarqué à la Stratégie du groupe lui permettra, dès 2012, d’intégrer le comité de direction en qualité de Directeur Exécutif en charge de la direction financière.

Moncef Benabdeslam – Cap vers le conseil

Moncef Benabdeslam

Né en 1972, Moncef Benabdeslam est le DG de Capgemini Maroc, cabinet de conseil international dans le domaine des technologies. Cet ingénieur de formation, promo 1995 de l’ENSTA (Ecole nationale supérieure de techniques avancées), a démarré sa carrière en tant que consultant chez BCG (Boston Consulting Group) et Accenture. Une expérience qu’il mettra a profit dès son retour au Maroc en 2003, comme consultant en Finances d’Entreprises au sein de la BMCI, groupe BNP Paribas. Ce sera ensuite la direction du n°2 français des centres d’appel B2S, qu’il aide à implanter au Maroc, avant de prendre les rennes de Capgemini.

M’Hamed Tazi – Il roule pour les marques auto

M’Hamed Tazi

« Memet » pour les intimes – c’est à dire pour les médias et les stars – est un homme de com’. Ses débuts, il les fait en tant que chargé de projets audiovisuels, après un diplôme de l’Euro-American Institute of Technology à Sophia Antipolis. Un passage par la diplomatie marocaine en France, et il revient à ses premières amours, prenant la direction de la communication du groupe Eco Médias. Repéré par le groupe Renault en 2009, il sera directeur de la communication et de la responsabilité sociale de l’entreprise pendant 7 ans, avant de passer chez Nissan en tant que directeur régional de la communication et des relations publiques. M’Hamed Tazi n’a que 34 ans.

Mehdi Bennouna – L’appel de l’industrie

Mehdi Bennouna

Le bac en poche, Mehdi Bennouna quitte Casablanca en 2001 pour une prépa PSCI/PC en France et parvient à intégrer du premier coup Polytechnique Paris. Cette tête bien faite se lance alors dans la création d’un centre d’appel pendant 7 ans, avant de rejoindre le groupe industriel et commercial Mutandis, appartenant à Adil Douiri. Il s’occupe d’abord des exportations africaines du groupe avant de devenir Directeur Général chargé de l’activité des bouteilles alimentaires, leader sur le marché, poste qu’il occupe depuis plus de 3 ans.

Younes Boumehdi – Ecran (télé) total !

Younes Boumehdi

À 45 ans, Younes Boumehdi affiche un parcours de Mogul des médias, sous un look jean-baskets. Fraîchement diplômé en Marketing et communication à l’European Business School de Paris en 1992, il dépose une demande pour la création d’une radio privée au Maroc dès l’annonce de la libération des ondes en 1993. En bon serial entrepreneur, il monte plusieurs boîtes en attendant l’accord qui tombera… 12 ans plus tard ! Hit Radio est née, et est aujourd’hui bien déterminée à conquérir le continent, avec une présence dans plusieurs pays sub-sahariens. Younes Boumehdi est à la tête d’une radio présente en Europe et en Afrique, d’une Web TV récemment lancée et bientôt, d’une chaîne satellitaire.

Mehdi El Yousfi –Il a de la ressource… humaine

Mehdi El Yousfi

Les deux ans de dur labeur en prépa éco au Lycée Montaigne de Bordeaux n’auront pas été vains. En 1999, ce jeune Franco-Marocain parvient à décrocher HEC Paris, meilleure école de France et de Navarre. Après un passage par Accenture France, Mehdi El Yousfi rentre au Maroc, où il poursuit sa carrière dans le conseil, chez CVA. De missions en missions, il se fait repérer par un certain Essaïd Bellal, qui lui propose de rejoindre le cabinet DIORH, dont il est aujourd’hui le Directeur général adjoint.

Commentaires



Universités et écoles supérieures au Maroc, classes prépas, BTS, etc