Jump to the website

Impact@Work, un programme qui vous veut du bien…




Impact@Work, un programme qui vous veut du bien…

Maroc-Citi Foundation, organisation de promotion du progrès économique et à améliorer la vie des populations au sein des communautés à faible revenu dans le monde entier et Enactus, ONG dédiée à travers l’action entrepreneuriale lancent Impact@Work.

 

Impact@Work, Qu’est-ce que c’est ? Un vaste programme régional centré sur l’entrepreneuriat social. Objectif : améliorer les conditions de vie des jeunes au Maroc, en Algérie et Tunisie.

« Le principal objectif est de recruter et de mobiliser des jeunes à fort potentiel. Il s’agit pour nous de les aider à devenir des entrepreneurs autonomes capable de lancer leur projet de les faire perdurer», confie Hasna Boufkiri, Public affaires officer Afrique du Nord du groupe.

En chiffres, Impact@Work, c’est 4000 jeunes concernés par le programme, un demi million de dollars investis dans le projet sur une durées de 18 mois.

“Ce projet permettra de créer un véritable changement dans la région, et nous croyons qu’il est temps d’y renforcer les jeunes” a déclaré Majid Kaissar El Ghaib, président de enactus Conseil d’administration Maroc.

Le programme se concentre sur l’accélération des opportunités économiques pour les jeunes grâce à des programmes basés sur différentes activités tels que l’éducation à l’entrepreneuriat, l’engagement dans l’économie formelle par le biais de l’ emplois et l’acquisition des compétences de leadership, des compétences financières, et des compétences dans le milieu de travail, indique le communiqué du groupe.

“Citi a le plaisir de collaborer avec Enactus pour le lancement de «Impact@Work» qui fournira une formation axée sur l’action ainsi que les outils d’autonomisation au profit de 4.000 étudiants universitaires au Maroc, en Algérie et en Tunisie. En effet, les jeunes sont le moteur principal de la croissance et de la prospérité économique au sein de notre société, d’où notre décision consciente de collaborer avec des ONGs de renommée, telle que Enactus, sur des programmes communs visant à créer de nouvelles opportunités pour nos jeunes”, a déclaré Walter Siouffi, PDG de Citibank Maghreb.

Le programme cible les jeunes étudiants universitaires âgés de 18 à 25 ans, vivant dans des quartiers urbains ou semi-urbains au Maroc (Al Hoceima, Taza, Nador et Oujda).

En général, ce sont des jeunes qui souffrent d’un taux de chômage élevé et d’un faible taux d’employabilité. Les communautés où ils vivent font face également à un niveau élevé d’insécurité et de population inactive et un taux important de pauvreté (25-40%) à travers toute la région. Ces communautés sont fragiles. Elles manquent des services de base et ont besoin de solutions durables dans le but de les autonomiser en leur apportant de nouvelles méthodes à même d’accroître leurs revenus, et d’améliorer leurs moyens de subsistance. En effet, les jeunes souffrent non seulement d’un manque de confiance en soi et de moyens financiers, mais aussi de compétences de base en matière de business.

“Impact@Work” permettra ainsi aux jeunes entrepreneurs de transformer leurs projets en startups à fort impact. Ils seront soutenus par des programmes de formations, d’encadrement et d’accompagnement, ainsi que d’un fond de financement en vue de promouvoir la création d’emplois locaux et de stimuler le développement urbain inclusif.

Les 4 étapes du programme :
1. Le recrutement des étudiants grâce à la mobilisation massive d’Enactus au Maroc. Ce processus s’étalera sur 2 à 3 mois, et aboutira à la création d’équipes au sein des universités, où seront recrutés les membres de l’équipe qui entreprendront les projets.

2. L’évaluation des besoins et des projets de développement. Au cours de cette étape, nous allons soutenir et accompagner les étudiants à concevoir leurs projets, à valider leurs business models et à mettre en œuvre leurs prototypes. Cette phase permettra de tester la viabilité des projets et durera 3 mois.

3. Mise en œuvre et mesure d’impact : A ce niveau, les étudiants auront commencé l’exécution de leurs projets, et auront atteint les premiers résultats grâce aux premières ventes. Les étudiants recevront également à cette étape, un petit capital de lancement de leurs projets.

4. Compétition et évaluation de projets; Des compétitions régionales et nationales auront lieu pour sélectionner les meilleurs projets.

Accélération des Startups
Après la phase de compétitions, nous procéderons à la sélection des projets les plus prometteurs pouvant être convertis en startups, puis à leur accélération via un programme sur mesure s’étalant sur 6 mois. Des capitaux de lancement seront alloués à cette étape dans le but de soutenir les startups. À la fin du programme, au moins 30 startups seront créées.

Commentaires



Universités et écoles supérieures au Maroc, classes prépas, BTS, etc