Jump to the website

Le ministère de l’Enseignement supérieur souhaiterait recruter 1 200 enseignants par an




Le ministère de l’Enseignement supérieur souhaiterait recruter 1 200 enseignants par an

L’Enseignement supérieur souhaite recruter! C’est la ministre de l’Enseignement supérieur par intérim, Jamila Moussali, qui a annoncé la nouvelle lors d’une allocution devant le le CSEFRS (Conseil supérieur de l’enseignement, de la formation et de la recherche scientifique).

D’abord, un constat: 9 étudiant sur 10 fréquentent les bancs de l’enseignement supérieur public (sur une population de 826 000 étudiants).

Sur la population des 19-23 ans (environ 2,5 millions de personnes), seule un tiers est scolarisée.

Selon nos confrères de Médias24, « le standard international est de 50 étudiants par enseignant. Pour l’atteindre, il faudrait ouvrir 1.200 postes par an, a recommandé la ministre. Or, les postes budgétaires attribués par les lois de finances restent en deçà de cette attente (1.030 en 2016). Mme Moussali a annoncé que le ministère envisage d’ouvrir le recrutement aux Marocains titulaires de doctorat ainsi qu’aux Marocains de la diaspora qui sont déjà enseignants-chercheurs à l’étranger, et ce, sous forme de CDD. »

Les filières prioritaire sont celles de la santés et des ingénieurs: alors qu’elles sont très prisées par les étudiants, elles pâtissent du manque de professeurs, de plus en plus nombreux à rendre leur tablier.

Commentaires