Jump to the website

Du nouveau pour l’examen national du baccalauréat !




Du nouveau pour l’examen national du baccalauréat !

Mardi 5 juin, c’était le coup d’envoi de l’examen national du baccalauréat pour environ 440 000 candidats. On fait le point sur les nouveautés de cette session 2018.

Quelques chiffres

Tout d’abord une hausse du nombre de candidats : le ministère l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a noté 9,68 % de candidats en plus par rapport à la session du bac 2017. Ce sont presque autant de filles (48 %) que de garçons qui passent le bac cette année.

Les lycées publics représentent 70 % de l’effectif total, contre 7 % pour les lycées privés. Les 23 % restants correspondent aux candidats libres (100.534 personnes).

Les grands moyens ont donc été déployés, avec 41.660 surveillants et environ 40.000 professeurs pour corriger près de 3,6 millions de copies !

De nouvelles filières

Parmi les grandes nouveautés du bac marocain, de nouvelles filières qui viennent diversifier les choix possibles : de 14 filières avant la réforme à 40 aujourd’hui, dont 14 nouvelles filières professionnelles en plus des 4 mises en place l’année dernière.

Une accessibilité améliorée

Autre évolution : la généralisation de l’adaptation des examens aux candidats à besoins spécifiques. Sont désormais inclus, en plus des malvoyants déjà couverts par la procédure, les candidats atteints de surdité, d’autisme ou encore de difficultés d’apprentissage.

Gare aux tricheurs !

Enfin, les problèmes de triche sont au coeur des préoccupations du ministère, qui a décidé de renforcer la prévention des fraudes via des campagnes de sensibilisation, et de durcir la répression lors des examens.

 

 

Commentaires