Jump to the website

Lycée et bac français : ce qui change dès 2021




Lycée et bac français : ce qui change dès 2021

Que vous soyez inscrit au Lycée Lyautey de Casablanca, au Lycée Descartes ou dans tout établissement de l’AEFE ou de l’OSUI, communément appelés « mission », ceci vous concerne. Le ministre français de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, a présenté mi-février le baccalauréat nouvelle version qui entrera en vigueur dès 2021. Une réforme qui permettrait de mieux se préparer aux études supérieures. Ismaïl Boukili, fondateur du centre de soutien scolaire Bookmania basé à Casablanca, a étudié de près le nouveau programme. On fait le point.

Aujourd’hui, le bac, c’est un écrit et un oral de français en fin d’année de 1ère et une dizaine d’épreuves en terminale, sur un temps très court. Un rythme assez infernal qui ne permet pas toujours d’être au maximum de ses capacités…

C’est donc pour vous permettre de donner le meilleur de vous-même que le bac 2.0 ne comptera que 6 épreuves en tout. Mieux, vous profiterez d’une plus grande liberté dans vos choix d’orientation.

C’est Pierre Mathiot, ex-directeur de Sciences-Po Lille, qui été chargé de penser une réforme du baccalauréat et du lycée. Il a remis son rapport fin janvier au ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, et beaucoup de ses propositions ont été retenues.

6 épreuves, dont un oral

Dès 2020 pour les élèves de première, et dès 2021 en terminale, le bac, ce sera :

2 épreuves en 1ère : l’écrit et l’oral de français qui restent inchangés.
4 épreuves en terminale, dont un oral, répartis en deux sessions : début mai pour les deux matières de spécialité choisies, et juin pour l’épreuve de philosophie et le grand oral.

20 minutes, c’est la durée de ce grand oral individuel face à un jury composé de 3 personnes : un professeur de votre lycée, un professeur d’un autre lycée et un non-enseignant. Il portera sur un projet mené en classe, seul ou à plusieurs, dès la 1ère. Vous aurez 10 minutes pour présenter le projet avant les 10 minutes d’échange pour évaluer vos capacités d’analyse. Pas de panique, vous serez préparé à cet examen, et sachez que l’expression orale sera la principale compétence évaluée.

Ce total de 6 épreuves comptera pour 60% e la note finale, les 40% restants dépendront du contrôle continu. Il s’agira d’épreuves communes nationales en 1ère et terminale (30%), passées de manière anonyme et corrigées par d’autres professeurs que les vôtres. L’appréciation des bulletins de ces deux dernières années de lycée comptera pour 10% de la note.

Adieu S, ES et L

Moins de stress et un temps de révision plus important, voilà la première promesse de cette réforme. La seconde, c’est de vous offrir un choix plus large de disciplines pour préciser votre projet d’orientation, avec la fin des séries générales telles que nous les connaissons. Les séries technologiques sont maintenues mais avec des “passerelles” (matières en commun), et voient leur nombre d’épreuves au bac diminuer également.

Plutôt qu’un découpage classique en “couloirs” de spécialités, pour “éviter les hiérarchies artificielles entre les séries” et donner le droit de changer ou de faire évoluer son choix premier, le bac nouvelle formule fait en effet disparaître les filières. À la place, un tronc commun, des cours à la carte et un choix d’options facultatives élargi :

Tronc commun : français, philosophie, histoire-géographie, enseignement moral et civique, humanités scientifiques et numériques, EPS et langues vivantes.

Spécialités (trois en 1ère, puis deux en terminale) :

Arts
Écologie, agronomie et territoires
Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques
Humanités, littérature et philosophie
Langues et littératures étrangères
Mathématiques
Numérique et sciences informatiques
Sciences de la vie et de la Terre
Sciences de l’ingénieur
Sciences économiques et sociales
Physique-chimie

Options facultatives (une en 1ère, deux en terminale) : langues et cultures anciennes, art, théâtre, LV3, EPS… mais aussi de nouvelles possibilités telles que mathématiques expert, mathématiques complémentaire, droits et grands enjeux du monde contemporain, celles-ci réservées aux élèves de terminale.

Une matière un peu particulière s’ajoute au programme, dédiée à l’orientation. À raison de 1h30 par semaine, vous pourrez choisir et affiner votre projet d’orientation. Cet accompagnement proposera également de suivre des cours de l’enseignement supérieur afin d’avoir un aperçu de ce qui vous attend après le bac.

Des changements dès la rentrée en seconde en 2018

Outre une insistance plus marquée sur le français écrit et oral, l’accent sera mis sur l’orientation. De petites évolutions dont les élèves actuellement en 3e seront les premiers à bénéficier dès l’année scolaire prochaine.

Une vidéo pour comprendre

Gaspard G. (Break The Internet) interviewe Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, sur la réforme et plein d’autres questions intéressantes : les profils littéraires, l’uniforme, la musique à l’école, le système de notes… à voir !

Commentaires