Jump to the website

Parcours universitaire – Qui est Othman El Ferdaous, le benjamin du gouvernement El Othmani?




Parcours universitaire – Qui est Othman El Ferdaous, le benjamin du gouvernement El Othmani?

Othman El Ferdaous vient d’être nommé par Mohammed VI au poste de secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique. Parcours express.

Âgé de 38 ans, le plus jeune membre du gouvernement est un pur produit de l’enseignement français, qui a décroché un bac S au Lycée Lyautey de Casablanca.

1997, direction Paris, pour deux années en classe prépa HEC à Intégrale, une des meilleures CPGE privées parisienne dont il garde d’excellents souvenirs.

Othman El Ferdaous intègre la business school nantaise Audencia en 2000, considérée comme une des meilleures écoles de commerce de l’hexagone, juste derrière les HEC, ESSEC, ESCP ou encore EmLyon.

 

Sciences Po, ENA et entrepreneuriat…

Avant même de décrocher son master en finance, il est recruté par le prestigieux cabinet PricewaterhouseCoopers. En parallèle, il prépare le concours de Sciences Po -par goût des sciences humaines – qu’il rate une première fois. Persévérant, il se présente une deuxième fois et parvient à intégrer le prestigieux IEP.
En 2003, Othman El Ferdaous lance sa newsletter, brandée OEF, envoyée à 5000 personnes. Un média est né, qui lui permet notamment d’être coopté par un certain Karim Bouzida, alors patron de Mena Media Consulting, appartenant au conseiller royal Fouad Ali E Himma. OEF est embauché dans ce cabinet spécialisé dans le conseil en communication institutionnelle, où il occupe le poste de directeur chargé de mission. Concrètement, OEF s’occupe de la veille stratégique.

En 2016, un an avant sa nomination, OEF s’inscrit au cycle “Hautes études européennes” l’Ecole nationale d’Administration de Paris, celle-là même qui a vu défiler les plus grand noms de la politique française.  L’ENA dont il décrochera un certificat en décembre 2016, lui permet accessoirement d’enrichir son carnet d’adresse en plus d’upgrades ses compétences.

Fatigué de faire la navette Casablanca-Rabat, ce “lifelong learner” ambitionne aussi de lancer sa propre boîte. Toujours en 2016, le désormais entrepreneur lance Europa Conseil à Casablanca, un cabinet spécialisé dans le Conseil en affaires publiques et communication stratégique… avant d’intégrer le gouvernement El Othmani quelques mois plus tard.
Comment a-t-il appris la nouvelle de sa nomination? Un coup de fil de Sajid, secrétaire général de l’Union constitutionnelle, dont le père d’Othman El Ferdaous est l’un des fondateurs.

Commentaires



Universités et écoles supérieures au Maroc, classes prépas, BTS, etc