Jump to the website

Qui sont ces étudiants d’origine marocaine qui cartonnent au baccalauréat? 




Qui sont ces étudiants d’origine marocaine qui cartonnent au baccalauréat? 
Ils et elles ont une tête bien faite et bien remplie. Pour preuve, ces élèves ont obtenu la meilleure note à l’examen sanctionnant la fin du lycée. Portrait express de trois élèves d’origine marocaine ayant affolé le compteur des notes.

 

Parcours sans faute pour Jilali Niami El Morabet. Ce lycéen résidant en Italie a réussi l’exploit de décrocher il y a de cela quelques jours un 100% lors de l’examen de Maturità, le baccalauréat italien. La chaîne 2M a récemment interviewé le jeune geek qui ne jure que par l’informatique et l’électronique. Un de ses professeur, interviewé par la deuxième chaîne, a loué ses “capacités extraordinaire”, de même que son sérieux, qui lui a permis de dérocher une note record. Ce n’est pas la première fois qu’un Marocain cartonne en Italie. En 2015, Mohammed Mosdaq avait lui aussi décroché un 100% à la Maturità, voie scientifique.

 

Agée de 17 ans, la précoce Miriam Radtke a obtenu 20/20 au baccalauréat allemand. Cette habitante de Düsseldorf garde un lien étroit avec le Maroc. Sa mère a expliqué aux médias qu’elle a tenu à élever ses enfants “dans la tradition arabe, marocaine et islamique” et que la jeune fille visite son pays d’origine, le Maroc, chaque été.

 

Elle n’a pas eu 19/20, ni 20/20, mais bien… 21/20! Myriam Bourhail a obtenu la meilleure note du baccalauréat en France en 2012. Et encore, celle qui a eu droit à une large couverture médiatique (Paris MAtch, Canal+ …) aurait pu faire mieux sans ce 15/20 en sport (en rubgy plus précisément, “qui a plombé ma moyenne”, dit-elle). Vous vous demandez peut-être comment on peut avoir plus de 20/20 au bac? Fastoche: grâce aux options, en l’occurrence le grec et les travaux pratiques, qui ont permis à la jeune picarde de booster sa moyenne (les points au dessus de 10/20 sont ajouté aux points obtenus dans les autres disciplines). L’ado peu portée sur les réseaux sociaux souhaite devenir médecin, “le plus beau métier du monde”, selon cette fille d’ouvrier installé en Picardie dans le nord de la France. Après son exploit, la jeune fille avait été conviée à la fête du trône, pendant laquelle, elle a reçu un Wissam des mains du roi Mohammed VI.

Commentaires



Universités et écoles supérieures au Maroc, classes prépas, BTS, etc