Jump to the website

10 conseils pour réussir votre TAFEM et intégrer l’ENCG




10 conseils pour réussir votre TAFEM et intégrer l’ENCG

Bacheliers bachelières, vous devez être contents maintenant que vous avez décroché votre bac. Hélas, sans vouloir gâcher votre plaisir, vous n’êtes pas au bout de vos peines… Il vous reste encore un bon bout de chemin à parcourir, notamment des examens à passer.

 
Vous êtes nombreux à avoir postulé pour l’ENCG (le concours est le même quelle que soit la ville, mais le seuil d’admission est différent en fonction de l’établissement). Vous le savez, le concours oral a été supprimé il y a trois ans, estimez-vous donc chanceux, vous aurez plus de facilité à accéder, que les générations qui vous ont précédé !

 
Depuis 3 ans donc, pour accéder à l’ENCG, il vous faut avoir un seuil au TAFEM (Test d’Aptitude à la Formation En Management). Ce QCM se divise en quatre parties : mémorisation de texte, résolution de problèmes, connaissances générales, linguistique sémantique.

 
Voici mes 10 conseils pour réussir votre TAFEM :

 

1. Ne jouez pas au Loto

Soyez malin, maîtrisez le règlement du test. La durée de l’examen, l’interdiction de regarder les autres pages (la tentation est forte, mais une erreur et vous êtes congédiés), et surtout, la notation. Une bonne réponse équivaut à 3 points, une mauvaise réponse vous en fera perdre 1 et un champ vide ne vous pénalisera pas. Les 3 points pour la bonne réponse peuvent être tentants, mais si vous cumulez trop d’erreurs, vous le paierai cher au final! Soyons donc sûrs de vous, vous n’êtes pas en train de remplir une grille de Loto…

1

 

2. Ne faites pas dans l’impro

 

Exercez-vous. Grâce à internet, les documents sont devenus plus accessibles, vous retrouverez facilement les différents TAFEM des années précédentes sur les sites des ENCG. Visualisez la structure du test, le type de questions, faites des essais et corrigez vous-même vos résultats. Cela vous fera une petite révision et un entraînement qui s’avérera fort utile le jour J.

2

 

3. Entraînez votre mémoire

La mémorisation de texte testera la capacité de votre cerveau à se souvenir de certains détails. 15 minutes pour lire et mémoriser deux textes, 15 minutes ensuite pour répondre à 20 questions (10 concernant le premier et 10 concernant le second).

3

 

4. Allez à l’essentiel

Apprenez à scanner les détails importants. Exercez-vous sur les TAFEM des années précédentes pour voir le type de textes qu’on vous donne, et le type de questions également.

4

 

5. N’ayez pas peur des casse-têtes

La résolution de problème : cet exercice n’a rien avoir avec les mathématiques comme beaucoup le pensent. Ici on teste votre aptitude à résoudre des problèmes avec la logique. Donc si vous n’êtes pas un matheux, ne paniquez pas : il suffit encore une fois de s’exercer et s’habituer à la structure des problèmes (qui se répètent souvent au fil des années).

5

 

6. Cultivez-vous

Votre culture générale fera la différence entre vous et le reste des candidats. Vous ne pouvez pas être un bon manager si votre culture générale tend vers zéro. Aucun sujet (notamment d’actualité) n’est à écarter : sport, culture, art, politique, histoire, géographie, société… Au besoin, faites des fiches avec les dates clés, les personnalités clés, les événements clés etc.

6

 

7. Faites attention aux fautes

 

Ah, la linguistique-sémantique… La bête noire des étudiants. Parce que ça parait tellement facile de prime abord et qu’on finit presque toujours par se fait avoir. Soyez donc vigilent. Hippopotame, Hipoppotame, Hipopottame ou Hippopottame ? Au bout de 5 questions, vos yeux s’useront. Pour cela c’est simple, révisez les notions de base en grammaire, ne confondez pas homonyme et synonyme, anagramme et palindrome.

7

 

8. Restez motivé

 

Vous ne passerez pas le concours dans des petites classes réduites mais de grands amphis, avec beaucoup de candidats, de 2 à 4 surveillants. Vous serez entre 700 jusqu’à 3000 à passer le concours (en fonction de l’ENCG que vous avez choisie). Ne vous découragez pas et chassez de votre esprit des idées noires du type : “il y a beaucoup de candidats”, “j’ai une chance sur 3000 d’être pris”, “les pistonnés vont me piquer ma place”… Motivez-vous, le TAFEM n’est sincèrement pas plus compliqué que le Bac !

8

 

 

9. Ne stressez pas

 

La gestion du stress est également une partie du test. Ne laissez pas la panique prendre le contrôle, car c’est la meilleure manière pour rater son test. Si vous sentez la peur vous envahir, prenez une bonne respiration, et refaites l’exercice autant de fois que nécessaires pour retrouver votre lucidité.

9

 

10. Agissez comme le futur boss que vous êtes

 

N’oubliez pas une chose. Le TAFEM n’est qu’un Test pour juger votre Aptitude à la Formation En Management. Lorsque vous aurez le test en main, agissez en véritable manager.

10

Bon courage !

Commentaires



Comments are closed.

Universités et écoles supérieures au Maroc, classes prépas, BTS, etc